The Mystique Moustique

Archives de la catégorie ‘Expérience’

Larves aquatiques et quantité d’eau minimum.(3)

Conclusion :

– Impact de la quantité d’eau :

Les larves préfèrent une faible quantité d’eau (elles sont plus proches de la surface, et peuvent donc respirer avec moins de difficulté). La quantité d’eau ne joue pas dans la globalité puisque même si quelques larves sont mortes lorsqu’il y a beaucoup d’eau, il s’agit d’une très faible quantité.

  • Impact de la température :

Le froid ralentit le métabolisme des larves mais ne les tue pas.

On pourrait penser que ce ralentissement est dû aussi à l’absence de nourriture, mais on remarque que les larves qui sont restées à l’intérieur (et qui n’avaient pas non plus de nourriture) étaient toujours en mouvement.

Ce qu’il faut retenir :

L’hiver ne tue pas les larves de moustiques, mais ne fait que ralentir leur développement qui reprend un rythme normal à l’arrivée des beaux jours.

On peut donc se demander comment les moustiques se développeront si les températures augmentent avec le réchauffement climatique.

Larves aquatiques et quantité d’eau minimum.(2)

Observation

pot à l’intérieur :

-avec peu d’eau : les larves sont en mouvement sur toute la surface du fond du pot ( photo 1)

-avec bcp d’eau : les larves sont en mouvement regroupées sur les parois du pot (et restent au fond du pot )( photo mais parfois elles forment une chaine le long de ses parois jusqu’à la surface de l’eau ( photos 3 et 4) ( c’est peut-être pour respirer , mais je ne suis pas sûre car cela ne se produit pas tout le temps…)

pot à l’extérieur :

-avec peu d’eau : les larves se regroupent le long d’une paroi ( en tas ) et ne sont plus en mouvement

-avec bcp d’eau : pareil

larve1 larve2 larve3 larve4

Larves aquatiques et quantité d’eau minimum.(1)

Nous avons cherché pendant de nombreuses semaines des larves de moustiques chez des aquariophiles.

Nous n’avons trouvé que des larves de chironome. Ce sont des larves aquatiques comme celles du moustique.

Nous nous sommes demandé si la quantité d’eau et la température avaient une influence sur le développement de ces larves.

Description de l’expérience.

Nous avons mis les larves dans 4 récipients ( pots de confiture ) : deux avec très peu d’eau ( quelques mm ) et deux avec de l’eau jusqu’en haut du pot. Un pot de chaque sorte est mis à l’extérieur ( température environ 6 °C ) et un à l’intérieur ( temp. 20°C )

Nuage de Tags